L’implant contraceptif

L’implant contraceptif se présente comme un petit bâtonnet en matière plastique souple, qui contient un progestatif.

On insère l’implant sous la peau du bras au moyen d’une aiguille creuse, un peu comme quand on fait une prise de sang. Une fois glissé sous la peau, l’implant est indolore et le plus souvent invisible.

Extrêmement fiable, il offre une contraception pour une durée de 3 ans et convient aux femmes qui ne supportent pas les oestrogènes ou qui allaitent.

Par contre, il ne convient pas toujours aux femmes en surpoids, qui risquent de voir encore leur poids augmenter.

S’il permet de ne pas tomber enceinte, l’implant contraceptif ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. Le préservatif est le seul moyen de protection efficace contre les IST.

main tenant un implant contraceptif

En pratique

Le médecin place l’implant contraceptif sous la peau, au niveau du bras, par une petite incision sous anesthésie locale.

Lors de la première utilisation (si elle ne fait pas suite à une autre contraception hormonale), l’implant se pose entre le premier et cinquième jour du cycle.

Une fois inséré sous la peau, des orifices microscopiques se dilatent à la chaleur du corps et libèrent une hormone progestative qui se diffuse dans le sang et met l’ovulation en sommeil

Il est recommandé de revoir le médecin pour un contrôle 3 mois après la pose.

Son insertion et son retrait nécessitant un petit geste chirurgical, ils peuvent parfois entraîner une réaction cutanée (ecchymose, légère irritation locale, douleurs, démangeaisons).

Quand l’implant est retiré, le retour à un cycle normal est similaire à celui qui suit un accouchement : de l’ordre de 4 à 8 semaines avant que des règles normales réapparaissent.

A-t-on ses règles ?

La majorité des utilisatrices ont des règles moins fréquentes, et plus irrégulières qu’en l’absence de contraception.

Mais 18 % des utilisatrices n’ont pas de règles, comme si elles étaient enceintes. D’autres (surtout pendant les premières semaines) peuvent observer un gonflement ou une tension un peu douloureuse des seins.

Coût

Prix hors interventions (de 4 à 5 ans) : environ 145 €.

Comment votre mutuelle rembourse-t-elle votre contraception?