L'orgasme

Le terme orgasme dérive du grec « orga » qui signifie « bouillonner d’ardeur ». Et oui ! Les Grecs de l’époque avaient déjà tout compris.

Une décharge incontrôlable, une sensation folle, une chaleur intense, un vertige éblouissant, chacun définit l’orgasme à sa façon. Mais tout le monde s’accorde plus ou moins sur l’aspect « grisant » de la chose.

Pour donner une idée aux novices, un orgasme est comme un détonateur. Une fois déclenché, rien ne peut l’arrêter. Il déferle par vague en provoquant un plaisir « volcanique ». Il est suivi d’une sensation d’apaisement, de détente et de satisfaction.

Attention ne nous y méprenons pas, un orgasme n’est pas l’autre : violent, doux, profond, interminable ou feu de paille… A chaque fois, il vous surprendra. Selon les zones excitées, selon la longueur des préliminaires et le niveau d’excitation atteint, les sensations seront toutes différentes.

Comment savoir si vous avez envoyé votre partenaire au septième ciel ?

Des cris de joie au silence total en passant par des gémissements ou autres respirations haletantes, l'orgasme se manifeste de 1001 manières. Pas toujours facile de savoir si vous avez déclenché l’effet escompté ou si votre partenaire a récompensé vos vains efforts par une simulation bienveillante.

Cherchez donc d’autres indices, rougeurs de la peau, sueurs, tremblements, …

Vous n’arrivez pas à jouir ? Ne brûlez pas les étapes, un orgasme ça se prépare.