Le point G

Ah le mythique point G ! Zone mystérieuse du vagin, bouton du plaisir ultime dont toutes les femmes rêvent... 

Le point G a déjà fait couler beaucoup d’encre. Existe-t-il vraiment ? Voilà une question sur laquelle bien des scientifiques sont divisés.

Pour certains, c’est juste un fantasme. Mais pour beaucoup d’autres, il n’y a pas de doutes : Les femmes sont toutes pourvues d’un point G. Si elles n'en ont pas forcément conscience, c'est parce que pour beaucoup, il n'est pas "éveillé", faute de stimulation.

Evidemment, on ne découvre pas cette zone sensible si facilement. Trouver le point G demande une bonne dose de patience et « d’exploration ».

Comment s’y prendre ? Où le trouver ? Comment le stimuler ? Suivons les conseils de celles qui savent…

Où trouver son point G ?

Le point G est habituellement situé à deux phalanges (4 ou 5 cm) de l'entrée du vagin, côté ventre.

Sa taille équivaut à la grandeur d’une pièce de 1 ou de 2 euros.

Le point G est une zone rugueuse constituée de petits plis parallèles. Il est difficilement palpable au repos. C’est seulement après une longue stimulation appuyée qu’il commence à enfler.

Comment savoir que vous êtes au bon endroit ? Lorsque vous stimulerez le point G, vous aurez envie d'uriner. Passez outre cette envie et continuez à exciter la zone. Le besoin d’aller à la toilette passera.

Attention, chaque femme est unique. Taille et localisation peuvent varier d’une personne à l’autre. Chez certaines, par exemple, il est parfois situé plus au fond du vagin, vers l'anus.

Comment stimuler le point G?

Il n'y a pas un modèle unique pour atteindre le plaisir. A chacune d’explorer sa voie.

Explorer différentes positions 

Certaines positions sexuelles sont plus ou moins favorables à la stimulation du point G selon la forme du pénis.

  • La levrette est la position la plus efficace pour stimuler le point G. L'axe de pénétration du pénis stimule la face antérieure du vagin où se situe la zone tant convoitée.

  • L'Andromaque peut également donner un résultat, à condition que la femme soit penchée en arrière.

  • Avec la position du missionnaire, c’est plus acrobatique. La seule manière pour la femme d’atteindre le point G est de lever ses jambes en l'air. 

Explorer différents types de stimulation 

  • Sachez d’abord que pour stimuler le point G, les caresses douces sont insuffisantes. Il faut garder cette pratique pour le clitoris. Ici, il est important d’exercer une vraie pression.

    Essayez de trouver le mouvement qui fera le plus d’effets : des massages circulaires, latéraux ou une succession de pressions variées.

  • Ne perdez pas patience ! Les premières fois, il vous faudra de très longues minutes avant d’obtenir un résultat.

  • Ne stimulez pas le point G à n’importe quel moment. Si la femme n’a pas atteint un niveau d’excitation suffisant, tous vos efforts risquent d’être vains.

Le point G des hommes

Les hommes aussi semblent avoir une zone érogène aux effets particulièrement détonants. Elle ne correspond bien évidemment pas à celle de la femme. 

Chez ces messieurs, le point G est en fait la prostate. Des massages sur cette zone provoqueraient des sensations explosives ! 

Pour l’atteindre, une seule solution : le toucher anal.

Page précédente                                                                                                        Page suivante

Les prochains événements